Comment réaliser le tubage d'une cheminée ?

Toutes les cheminées ne sont pas identiques. Tant sur le plan technique qu'en termes d'exigences, beaucoup de choses ont changé au cours des dernières décennies. Quiconque construit ou rénove un nouveau bâtiment est souvent confronté à un problème de planification considérable. Pour vous aider, Chemineeo.fr vous donne un aperçu informatif des points les plus importants de ce qui suit pour le tubage de cheminée.

toutes-le-cheminee-chemineeo 

Comment fonctionne la cheminée ?

Le principe de base de la cheminée est rapidement expliqué. On parle aussi de ce qu'on appelle l'effet cheminée (contrairement à l'effet d'aspiration provoqué artificiellement, on parle aussi de tirage naturel). Ceci est basé sur le fait que l'air chaud a une densité plus faible que l'air froid. La colonne d'échappement, qui est chaude par rapport à l'air ambiant, reçoit ainsi de la flottabilité. Ceci crée à son tour une pression négative, ce qui assure l'aspiration continue de l'air neuf. De cette façon, les gaz d'échappement produits lors de la combustion sont évacués en permanence hors du poêle de chauffage vers l'extérieur. Bien sûr, ceci ne décrit que le principe général de fonctionnement d'une cheminée. Au fil des nouvelles évolutions techniques, ce processus s'est affiné progressivement au cours des dernières décennies.

 

Pourquoi effectuer un tubage de cheminée ?

effectuer-un-tubage-de-cheminee-chemineeo

 Le conduit de cheminée doit être complètement étanche et doit pouvoir résister aux fortes chaleurs, à plus forte raison si le foyer est fermé car la température est encore plus élevée. Pour assurer l’intégrité du conduit, la réalisation d’un tubage en acier inox est primordial. Cette opération est aussi réalisée si le conduit est beaucoup trop large ou si il est brisé. Un défaut d’isolation amène entre autres à réaliser cette intervention. Le tubage de cheminée est nécessaire au moment de la pose d’un poêle à bois, d’un chauffage à bois, d’un insert de cheminée ou de la création d’un foyer ouvert. Le tubage d'une cheminée est une adaptation conforme à la réglementation. Au moment quand vous avez choisi de réaliser le tubage de votre cheminée, par choix ou par besoin, que le tube en acier inox soit flexible à double peau ou rigide à simple paroi, cette opération doit être accompli par un professionnel pour plus de sécurité et de garantie.

 

Les fonctions accomplis par le tubage d’un conduit ?

Un tubage de cheminée assure l’étanchéité du conduit lors de l’évacuation des fumées. Il remplit de ce fait plusieurs rôles principal pour le bon écoulement de la combustion :

  • Un conduit étanche donne un meilleur tirage, en conséquence un meilleur rendement de votre appareil de chauffage
  •  Il empêche la corrosion due à l’acidité des fumées
  •  Il limite l’accumulation de bistre, ces suies goudronnées qui peuvent être à l’origine de feux de cheminée
  •  Il simplifie le ramonage (qui reste obligatoire chaque année, au moins une fois)
  •  Pendant la rénovation d’une ancienne cheminée, il sécurise le conduits qui n’est pas toujours d’aplomb.

 

Les règlements pour le tubage d’une cheminée ?

Les normes françaises et européennes pour votre opération de tubage. La norme DTU 24.1 implique ces règles élémentaires:

  • Ramoner et débistrer la cheminée avant  de tubage.
  • Tuber sur toute la longueur du conduit de votre cheminée. il est interdit de tuber qu'une seule partie.
  • L'angle de la partie raccordement ne doit pas faire plus de 90 °
  • Ventiler le conduit maçonné.
  • Installer une plaque d'étanchéité et un chapeau de cheminée pour éviter toute infiltration.
  • Respectez le sens de la pose, la partie mâle doit être placée dirigée vers le bas.

 

Pourquoi le débistrage d'une cheminée :

pourquoi-le-debistrage-dune-cheminee-chemineeoLe bistre est un pigment goudronneux issu du traitement de la suie de bois, sa couleur varie du jaune safran au brun foncé. Il s'agit d'un liquide à forte teneur en eau, chargé de particules de carbone et d'huile qui s'oxyde au contact de l'air

Les dépôts de bistre sont très dangereux, dans la mesure où si on ne les nettoie pas, ils peuvent provoquer des feux de cheminée.

 

 

Même s’il reste possible d’envisager de tuber soi-même le conduit d’une cheminée, avoir recours aux services d’un professionnel s’avère préférable, au vu de la complexité des normes à respecter. Le tarif des matériaux dépend de la section du conduit et du type de tubage utilisé. Dans sa gamme de produits, Chemineeo.fr offre des kits pour le tubage rigide inox simple paroi ou  pour un tubage flexible double peau au besoins de diffèrent diamètres.

Vous avez un projet de tubage d’un conduit de cheminée ?

Contactez nos experts par téléphone au 01 76 36 00 27, ou par courriel à info@chemineeo.fr  

 

Chemineeo, le monde de la cheminée

Rédiger un commentaire

* Champs obligatoires pour remplir le formulaire.