Tout savoir sur le tubage

Vous voulez brancher un appareil sur votre conduit de cheminée existant, mais il est trop ancien, trop grand, pas assez étanche ?

Le conduit de cheminée joue un rôle primordial dans le bon fonctionnement de votre appareil de chauffage.

Pour votre sécurité Chemineeo vous propose des kits complets de tubage de cheminée.

Le tubage consiste à introduire un nouveau tube flexible ou rigide dans un conduit maçonné déjà existant, afin de profiter d’un bon feu de cheminée aussi bien performant au niveau du rendement que fiable au niveau de la sécurité.

 

Pourquoi réaliser un tubage ?

La raison principale pour laquelle on réalise un tubage est pour garantir une bonne étanchéité du conduit car un conduit de cheminée non isolé ou comportant une mauvaise étanchéité peut engendrer des dégâts parfois importants :

  • En effet cela peut provoquer dans le cas le moins grave un mauvais tirage et une consommation excessive de combustible. Ceux qui va engendrer l’apparition de bistre en plus grande quantité, car la condensation de la vapeur d’eau se fait plus vite pendant le refroidissement des fumées. Le bistre déposé sur les parois forme la suie, qui vous oblige à effectuer un ramonage plus fréquent.
  • La raison la plus importante de la réalisation d’un bon tubage est l’évacuation des fumées. Si le conduit est défectueux, il peut y avoir un retour de fumée, qui peut provoquer des toux ou pires encore des intoxications au monoxyde de carbone.
  • Sans oublier qu’un tubage de qualité va permettre d’éviter les incendies de cheminée, favorisé par la présence abondante de bistre, qui est un résidu inflammable.

 

Tubage flexible ou rigide ?

Selon la forme du conduit vous avez le choix entre le tube rigide ou flexible qui suivra les courbes du dévoiement.

Que ce soit un tubage flexible ou rigide il ne faut pas avoir un dépassement d’angle de plus de 45 degrés

Selon les normes il faut prévoir une section minimale de tubage de :

  • 180 mm si foyer ouvert
  • 150 mm pour poêle ou insert à porte fermé
  • 180 mm pour poêle ou insert porte qui s’ouvre

En sortie de toiture le conduit doit dépasser le faitage d’au moins 40 cm, en présence d’une construction dans un rayon inférieur de 8 mètres et dont le faitage dépasserait celui de votre habitation, votre conduit devra dépasser de 40 cm la hauteur de cette construction.

Choisissez le d’une taille égale ou supérieure à celui de votre appareil de chauffage.

 

La gamme de kit de tubage Chemineeo

 

tubage-flexible-tout-saviour-sur-le-tubage_blog_chemineeo

 

Le tubage flexible dit à double peau possède des parois intérieures lisse, un marquage extérieur indique le sens d’évacuation des fumées qu’il faut respecter. Il peut s’adapter à toutes les configurations de raccordement.

tubage-rigide-tout-saviour-sur-le-tubage_blog_chemineeo

Sur un tubage rigide les éléments sont reliés entre eux par des brides de serrage, les pièces sont emboitées entre elles.

 

Les règles à respecter

En plus du fait que le conduit de cheminée doit être mis en œuvre selon la prescription DTU24.1, il y a des règles de base à respecter impérativement :

  • Le conduit existant doit être ramoné avant toute opération
  • Le conduit doit être tubé sur toute la longueur
  • Le conduit maçonné doit être ventilé
  • Une plaque d’étanchéité et un chapeau sont obligatoires
  • Il est indispensable d’utiliser les accessoires compatibles

 

Comment réaliser un tubage flexible par étapes ?

tubage-inox-star-blog_chemineeo

Pour un tubage il faut prévoir deux personnes, une sur le toit, l’autre en bas de la cheminée.

Il faut mesurer la longueur à tuber, et majoré là de 30 à 40 cm.

tubage-inox-blog_chemineeoLe tubage flexible se découpe à la scie en métaux ou avec une meuleuse, une main équipé d’un disque à métal. Le bord de coupe peut être très coupant, porté impérativement une paire de gants de protection.

Le flexible peut se passer par le haut du conduit. Celui qui est sur le toit doit impérativement porter un harnais de sécurité et s’assurer avec une corde.

!!! Attention au sens des flèches !!! Elles indiquent la direction de la fumée, donc les flèches iront vers le haut.

 

attachez-la-corde-blog_chemineeo

 

Attachez la corde au tuyau flexible avec du fil de fer et confectionner un encrage pour une corde (voir photo ci-contre).

laise-descendre-blog_chemineeo

Laissé descendre la corde dans le conduit puis engagé le tubage. Laissé le descendre doucement avec l’aide de la personne située u bas du conduit, évité de forcer, mieux vaut remonter de quelques centimètres pour redescendre ensuite plus librement.

 

fixer-son-tubage_blog_chemineeo

Fixer son tubage en partie haute  

En partie haute le tubage doit être maintenue par un collier de fixation.

haute-le-tubage_blog_chemineeo

Une plaque d’étanchéité ventilée doit être fixé afin d’évite la pénétration d’eau dans le conduit.

plaque-detancheite_blog_chemineeo

Et l’extrémité du tubage doit être coiffée par un chapeau pare-pluie.

fixer-son-tubage-en-partie-basse_blog_chemineeo

Fixer son tubage en partie basse :

Au bas du conduit, il faut utiliser un raccord spécifique avec collier de fixation afin de raccorder un tubage souple à un élément rigide.

 

Et enfin connectez le poêle au conduit flexible avec au moins un mètre de tuyau rigide (ou en Té 90°), et est fermé avec un tampon.

Notre équipe technique reste à votre disposition pour déterminer avec précision quel tubage est le plus adaptée à vos besoins. N’hésitez pas à nous contacter :

 

A lire également :

Rédiger un commentaire

* Champs obligatoires pour remplir le formulaire.